Canaries folies

plaisance du fric 
marinas surbookées dans lesquelles il faut solliciter une place par internet avant d’arriver si on ne veut pas se faire refouler
tourisme de masse faisant flamber les prix 
fonctionnarisation des employés qui se fichent de considérer les cas particuliers

heureusement quelques contacts très aimables avec quelques commerçants aidant pour acheter 2 panneaux solaires qu’il faut désormais monter